• Marie

Éléments clés pour bien démarrer son entreprise

Mis à jour : mai 4

  1. Choix de la structure

  2. Rédaction du plan d'affaires

  3. Choix du nom de société

  4. Enregistrement de l’entreprise et du nom de domaine

  5. Les taxes et les impôts

  6. Financement de l’entreprise

  7. L’emplacement physique

  8. Permis et licences

  9. Employés : recherche, gestion et formation


La SADC Achigan-Montcalm : qui sommes-nous ?

La Société d'aide au développement de la collectivité Achigan-Montcalm (SADC Achigan-Montcalm) est un organisme à but non lucratif, administré par un conseil d'administration composé de 7 citoyens bénévoles. Soutenue financièrement en partie par Développement économique Canada (DÉC), elle fait partie d'un réseau comprenant plus d'une soixantaine de SADC et CAE (Centre d'aide aux entreprises) au Québec. Dans Lanaudière, on retrouve trois SADC. C'est avec la même vision de développement que nous travaillons en étroite collaboration pour instaurer des initiatives régionales.

Afin de vous aider à gérer de façon efficace votre entreprise et vous permettre d'exploiter son plein potentiel, la SADC vous offre

- une panoplie de services-conseils en gestion,

- des solutions de financement d'entreprises

- et un soutien aux projets collectifs.


Nous avons préparé pour les futurs entrepreneurs un guide en ligne pour les aider à démarrer leur activité. Découvrez les idées clés de chaque étape pour mener à bien le projet de lancement d'entreprise :


I. Faire le choix de la structure

Lorsque vous prenez la décision de créer votre propre entreprise, vous devrez en premier lieu identifier la structure de la société ou la forme d'organisation qui vous correspond le mieux.


En effet, sa structure se modèle autour de la façon dont vous en ferez la gestion :

  • que ce soit seule

  • ou bien avec l’aide d’associés/partenaires.



4 types de structures d'entreprise existent. Il s’agit de

  1. l'entreprise à propriétaire unique,

  2. de la société en nom collectif (SENC),

  3. de la société par actions (Compagnie)

  4. et de la coopérative.


Vous vous demandez quel type de structure choisir ?

Détaillons-en les modalités.


a. L’entreprise à propriétaire unique

Grâce au choix de ce type de société, l’entière responsabilité de toutes les dettes et obligations liées à votre entreprise vous incombera.

En revanche, l’avantage principal est que tous les profits seront pour vous. Dans le cas où vous êtes propriétaire unique d’une entreprise, il se peut qu’un créancier réclame vos biens personnels ou commerciaux afin d’être remboursé de toute dette à votre égard. Parmi les avantages de cette forme de société :

  • on retient qu’elle est aisément constituable

  • d’autant plus que les coûts de sa constitution sont bas (vous n’aurez qu’à enregistrer votre nom d’entreprise au niveau provincial).

  • Aussi, la réglementation pour les entreprises à propriété unique est plutôt aisée en comparaison des 3 autres types de structure.

  • De même, si vous en faites le choix, vous aurez un contrôle direct sur les aspects décisionnels.

  • Notez aussi que vous pourrez bénéficier d’avantages fiscaux lorsque votre entreprise n’est pas en bonne santé financière (déduire vos pertes de votre revenu personnel ou bénéficier d’une tranche d’imposition plus basse lorsque vos profits sont moindres, et ainsi de suite).

Du côté des inconvénients cette fois :

  • le revers de la responsabilité est que celle-ci se trouve être illimitée.

  • Aussi, le revenu obtenu grâce à votre entreprise est imposable à votre taux personnel, plus votre marge d'entreprise est haute, plus votre tranche d'imposition évolue.

  • De même, en cas d’absence personnelle, ceci pourra nuire à votre chiffre d’affaires.

  • Enfin, prenez aussi en compte qu’il peut s’avérer difficile de mobiliser des capitaux par vos propres moyens.


b. La société en nom collectif (SENC)

Opter pour une SENC peut être l’idéal afin de gérer votre entreprise avec un partenaire dans le cas où vous ne souhaitez pas créer votre entreprise en "société". Une SENC a ainsi l’avantage de mêler vos ressources financières avec celles d'un partenaire d'affaires. Donc vous pouvez établir les modalités de votre entreprise avec votre partenaire et vous protéger en cas de désaccord ou de dissolution au moyen d'un accord commercial. Par conséquent, en tant que partenaire, vous aurez des profits réalisés selon les modalités de l’accord.

Lors de l’établissement d’un partenariat, la recommandation de base est d’effectuer le dressement d’un contrat d'association par l’intermédiaire d'un avocat. Ceci vous permettra de protéger vos intérêts, de mettre en place des modalités de l’accord, de la dissolution du partenariat, et d’autres aspects.

Vous aurez ainsi à respecter les exigences juridiques liées à l'établissement d'une société à responsabilité limitée.

Parmi les avantages vous aurez donc compris :

  • qu’il est facile d'établir un partenariat

  • et que les coûts de démarrage de votre activité entrepreneuriale seront ainsi partagés avec votre partenaire tout comme la gestion, les profits et les biens.

  • De même, vous bénéficiez d'avantages fiscaux, si les revenus découlant du partenariat sont peu élevés ou si vous perdez de l’argent.

Du côté des inconvénients, la SENC ressemble à la société à propriétaire unique avec peu de différences légales. Comme pour cette dernière, votre responsabilité se trouve illimitée. Il se peut aussi que ce soit difficile de trouver un partenaire qui vous corresponde, des conflits peuvent émerger par la suite. Aussi, vous serez tenu responsable financièrement des décisions d'affaires prises par votre partenaire.


c. La société par actions (Compagnie)

Vous pouvez constituer une société par actions au niveau provincial ou bien fédéral. Lors de la constitution de votre entreprise en compagnie, celle-ci devient une entité légale à part entière, distincte de ses propriétaires et actionnaires. En étant un actionnaire d'une société par actions, vous ne serez pas personnellement responsable des dettes, des obligations ou encore des décisions de la société sauf si vos créanciers vous demandent de cautionner.

Les avantages de la société par actions sont donc :

  • que votre responsabilité sera limitée,

  • la propriété de la société est également transférable.

  • De même, la compagnie existe de manière continue et constitue une entité légale distincte.

  • Aussi, il vous sera plus facile de mobiliser des capitaux.

  • Qui plus est, il est possible de bénéficier d'avantages fiscaux, puisque les entreprises constituées en société pourraient payer moins d'impôts.


Quant aux désavantages, il faut bien retenir :

  • que les sociétés par actions sont contrôlées par des règlements assez stricts.

  • Aussi, c’est plus cher de constituer une société par actions qu'une société en nom collectif ou qu'une entreprise à propriétaire unique.

  • De même, les sociétés requièrent la tenue d'un grand nombre de dossiers, notamment tenir des réunions avec les actionnaires et les directeurs,

  • et l’envoi de documents au gouvernement annuellement.

  • Existe aussi la possibilité de conflits entre les actionnaires et les directeurs.


d. Les coopératives

En optant pour une coopérative, l’entreprise sera détenue par une association de membres. En tant que type d'entreprise plutôt rare, elle pourrait s'avérer toutefois adéquate pour un groupe de personnes ou d'entreprises qui choisissent de regrouper leurs ressources pour répondre à des besoins communs.


Ses avantages sont

  • qu’elle appartient aux membres et par conséquent, elle est contrôlée par ces derniers.

  • Donc la structure d'une coopérative bénéficie d’un contrôle démocratique en plus d’avoir une responsabilité limitée.

  • Les profits sont répartis entre les membres.

Pour ce qui est des inconvénients,

  • encore une fois, des conflits peuvent survenir ce qui peut conduire à nuire à la gestion de la coopérative.

  • Aussi, le processus décisionnel est assez long

  • et la participation des membres est absolument nécessaire pour sa prospérité.

  • Souvent, tenir des dossiers se révèle fastidieux.


II. Rédaction du plan d’affaires

Vous pouvez également penser à rédiger votre plan d'affaires. Bien que les plans d'affaires diffèrent quant à la longueur et la portée, il a été constaté que tous les plans d'affaires réussis ont des similitudes. En effet, il est nécessaire que le plan doive tenir compte des particularités de votre entreprise mais aussi de son cadre environnant. En partenariat avec l'équipe de la SADC Achigan Montcalm, découvrez les éléments essentiels de tout plan d'affaires et les facteurs clés qui doivent figurer dans chaque partie de votre plan . Nous avons déjà assisté des centaines d'entrepreneurs dans cette tâche. Consultez notre Guide pratique de démarrage d'entreprise !


III. Choix du nom de société


La signification donnée à votre nom est d’une grande importance. Le bon choix du nom de votre entreprise peut constituer une publicité non négligeable et aider vos clients à comprendre ce que fait votre entreprise et quel marché vous visez. Assurez vous donc que le nom de votre entreprise fasse bien comprendre le type de service ou de biens que vous offrez.

De même, prenez en compte que le nom de votre entreprise renvoie à vos valeurs entrepreneuriales et à la manière dont vous voulez qu’elle soit perçue. Autre point essentiel, le nom de votre entreprise doit être distinctif afin qu’il se démarque de la compétition déjà présente sur le marché concerné. À des fins de clarté et dans la mesure du possible, choisissez un nom simple, sans complication aucune. Questionnez vous aussi sur le facteur mémorable de votre nom d’entreprise. La prononciation joue donc beaucoup. Des facteurs légaux sont aussi essentiels: par exemple, vous ne pouvez pas utiliser le nom d’une autre entreprise ou marque, même si le nom en est similaire! Assurez-vous donc de son unicité.

Avant de procéder à l’enregistrement de votre entreprise sous le nom choisi, il faut également penser à votre présence sur Internet. Même si vous n'envisagez pas d'établir un site Web dans l'immédiat, il se peut que vous souhaitiez le faire plus tard. Comme c'est le cas pour votre nom commercial, vous voulez que votre nom de domaine soit unique et distinctif. Il se peut que par la suite vous envisagiez de choisir d'acheter de nombreux noms de domaine ou extensions de domaine. Notez que vous pourriez même choisir différents domaines pour différents secteurs d'activité.


IV. Enregistrement de l’entreprise

En raison de vos futures responsabilités entrepreneuriales, vous devez être conscient de l'importance de faire connaître votre nouvelle entreprise. Au-delà de la publicité de votre entreprise à vos potentiels clients, vous devez aussi aviser le gouvernement de vos plans. Pour cela, il vous faudra probablement enregistrer votre entreprise auprès de nombreux ordres de gouvernement pour diverses raisons. Vous avez également le choix de payer les services d'une entreprise de comptabilité.

Voici un aperçu des principales exigences liées à l'enregistrement qui pourraient s'appliquer à votre entreprise :


Numéro d'entreprise

Enregistrement des entreprises

Constitution en société de régime fédéral

Constitution en société de régime provincial


V. Les taxes et les impôts