• Marie

Guide : comment créer sa stratégie Marketing

Mis à jour : juin 28


La stratégie marketing est un élément crucial pour une entreprise, notamment à ses débuts. En effet, s'il ne faut jamais faire d'impairs dans ce domaine, lors du démarrage de l'entreprise, c'est le moment où vos potentiels clients découvrent qui vous êtes. Votre message marketing reflète vos valeurs pour attirer des clients qui seront sensibles à votre discours.

Mais la stratégie marketing servira à votre entreprise tout au long de sa vie. Vitale, la stratégie marketing est en effet un élément clé de la stratégie de l'entreprise dans sa globalité pour atteindre ses objectifs commerciaux. C'est la stratégie marketing qui attire les clients et vous assure donc de vendre. Pour cela, vos produits ou services doivent répondre à une demande du marché. Sans stratégie marketing, il sera plus difficile d'atteindre vos objectifs.

Celle-ci doit donc souligner les éléments différenciateurs des produits et services de votre entreprise. Ces derniers répondent à une demande du marché et donc aux besoins des clients. C'est en satisfaisant vos clients que vous pourrez construire une relation de confiance durable avec ces derniers.



Pour les satisfaire, vous devrez également vous faire connaître de vos clients potentiels en utilisant les bons canaux. Pour réussir, votre stratégie marketing doit vous permettre de découvrir de nouveaux marchés à conquérir, mais aussi et surtout, elle doit être flexible pour pouvoir s'adapter rapidement aux changements du marché et aux nouveaux besoins des consommateurs, vos clients. Si votre stratégie marketing est figée, elle ne vous permettra pas de vous adapter rapidement à ces changements.


Ce guide vous aidera à mettre en place et construire durablement une stratégie marketing efficace et souple en vous expliquant la démarche à suivre.



Les bonnes questions à se poser pour créer une stratégie marketing réussie


Pour créer une stratégie marketing solide et durable, vous devrez identifier plusieurs facteurs, comme les forces et les faiblesses de votre entreprise, mais aussi les menaces externes que représente la concurrence.


En procédant de la sorte, votre stratégie marketing fera coïncider la demande à vos points forts et pourra peut-être même transformer vos faiblesses en avantages, en les transformant en opportunités. À tout le moins, votre stratégie doit amoindrir ces dernières.


Afin de vous aider à exploiter le plein potentiel de votre entreprise, la SADC vous offre une panoplie de services-conseils en gestion.

L'analyse FFOM ou SWOT


Pour identifier vos forces et vos faiblesses, vous pouvez réaliser une analyse FFPM (Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces), aussi appelée analyse SWOT (Strengths, Weaknesses, Opportunities and Threats). Cette analyse doit être rigoureuse et honnête, sinon elle sera inutile.


N'hésitez pas à demander l'avis à une tierce personne pour vous aider dans votre démarche d'une analyse honnête ou si certains points ne vous paraissent pas évidents.


Voici quelques exemples pour vous aider dans votre démarche.


Les forces peuvent être : - la grande qualité de votre produit - le prix de votre produit - votre service client irréprochable.


À l'inverse, les faiblesses peuvent être : - le manque de ressources financières et/ou humaines - un service client peu voire pas réactif - un réseau limité et donc une réputation inexistante.


Concernant les opportunités ou ouvertures, ces dernières peuvent être multiples : - un marché de niche où vous pouvez devenir leader - l'utilisation d'Internet - la découverte d'un moyen d'améliorer votre produit.


Les menaces peuvent être représentées par : - la concurrence sur votre marché cible privilégié - un ralentissement de l'économie, comme nous l'avons vécu ces derniers temps - un changement de la réglementation vous poussant à engager plus de frais ou apporter des modifications profondes à votre produit ou service.


N'hésitez pas à vous servir de cette analyse SWOT pour créer votre stratégie marketing. Cette dernière ne s'en trouvera qu'améliorée en prenant en compte de nombreux paramètres auxquels vous n'aurez peut-être pas pensé de prime abord. Si votre analyse révèle de nombreuses menaces et faiblesses, cherchez toujours à les contrebalancer grâce à vos forces et aux opportunités offertes par le marché.


Le plan Marketing



La deuxième phase de la construction de votre stratégie marketing est le plan marketing. Vous fixerez grâce à lui vos objectifs mais aussi les différentes actions à mettre en place pour les atteindre.


Le plan marketing doit aussi chiffrer les coûts et les ressources nécessaires tout en fixant un calendrier précis pour atteindre vos objectifs marketing.


Votre plan doit être le plus détaillé et clair possible en énumérant les solutions et actions à mettre en place ainsi que les problématiques auxquelles elles répondent.


Pour cela, le plan doit identifier les différents types de clients en les classant par groupes et faire de même avec les tendances du marché.


Pour élaborer ce plan, vous devrez répondre à plusieurs questions, voici certaines des plus importantes :

- Quelles sont les forces et les faiblesses de mon entreprise ? - Que se passe-t-il sur le marché dans lequel j'évolue ? Quels sont les changements qui s'y opèrent ? Représentent-ils une menace ou au contraire une opportunité pour l'entreprise ? - Quels sont mes objectifs ? Cette question est très importante, c'est elle qui guide votre stratégie marketing vers les objectifs atteignables que vous vous serez fixés. - Qui sont les clients que je veux cibler ? A quoi sont-ils sensibles ? Que veulent-ils ? Quels sont les plus rentables d'entre eux ? Ces questions autour des clients sont importantes notamment pour pouvoir tarifer correctement vos produits et services. - Une fois ma cible identifiée, comment communiquer avec elle ? Existe-t-il des moyens privilégiés ?

Une fois les réponses à ces questions trouvées, n'hésitez pas à demander à une tierce personne ce qu'elle pense de votre stratégie marketing. N'hésitez pas non plus à apporter des modifications à votre plan et votre stratégie de manière périodique, une fois par trimestre par exemple.


Quels sont les attributs d'une stratégie réussie et comment faire la différence ?


Un des premiers points clé d'une stratégie marketing est la segmentation de vos clients en fonction de leurs attentes et de leurs besoins. Vous pouvez définir cela grâce à une étude de marché. Ces groupes seront l'axe de travail principal de votre stratégie marketing.


Ensuite, essayez de toujours tirer le maximum de vos forces afin qu'elles correspondent aux attentes des clients que vous souhaitez cibler.


Définissez ensuite le meilleur moyen de vous faire connaître (publicité, presse, web, bouche à oreille) de votre clientèle afin que celle-ci sache que vous existez et la façon dont vous répondez à ses besoins. Pour cela, vous pouvez donc passer par la publicité, les campagnes web et vous appuyer sur la visibilité de votre point de vente pour mettre en place une synergie des ressources.


Souvent négligée et pourtant cruciale, n'oubliez pas d'évaluer votre stratégie de communication pour voir son impact et changer si cela se révèle nécessaire. Par le biais de cette évaluation, vous avez l'opportunité de découvrir comment votre stratégie théorique fonctionne de manière concrète, en pratique.



Quelques-unes des entreprises accompagnées par la SADC : Distillerie Grand Dérangement, Les jardins de la tanière, Bistro le Coup Monté à Repentigny.


Consultez également votre équipe car vos employés pourront apporter leurs idées et vous optimiserez ainsi ensemble vos actions Marketing. Aussi, organisez du temps pour évaluer les résultats des membres de votre équipe afin de déceler des failles ou au contraire identifier des points forts insoupçonnés.


Pour pouvoir évaluer votre stratégie, une veille est obligatoire. Un moyen aisé de découvrir si votre stratégie de communication fonctionne ou a fonctionné est de demander à chaque nouveau client la manière dont il a découvert votre entreprise.


Vendre davantage à vos clients existants en les reciblant une seconde fois

Une autre étape qui nécessite un budget moindre et qui apporte souvent des résultats satisfaisants consiste à faire foisonner votre portefeuille clients existant. Avant de partir à la conquête de nouveaux marchés et donc de nouveaux clients, voyez si les clients qui vous sont déjà acquis seraient prêts à acheter davantage auprès de votre entreprise. En plus vous ferez des économies. En effet, vous prêchez auprès de personnes convaincues.


Toutes ces étapes sont complexes mais essentielles à la réussite de votre entreprise. N'hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels compétents (coach d'affaires, consultant RH, stratège en communication ou encore notre équipe à la SADC).


Les erreurs à éviter

Comme souvent, il y a des erreurs à ne pas commettre avant de vous lancer. Le premier élément étant de ne surtout pas formuler d'hypothèses quant aux demandes et besoins des clients. Pour les connaître, faites des études de marché ou adressez-vous directement à vos clients pour savoir ce que vous pourriez faire de plus ou de mieux.

La SADC est un organisme qui va vous assister dans cette démarche.

Deuxième erreur à éviter : ignorer votre concurrence. Une veille concurrentielle est toujours la bienvenue. S'informer et rester au fait de ce qu'il se fait dans sa branche c'est bien, mais inutile de copier. Soyez à l'avant-garde en écoutant vos clients ! Pour cela, interrogez la globalité de vos clients et ne vous focalisez pas sur un petit nombre d'entre eux. Ne vous contentez pas d'une poignée de retours. Interrogez le plus grand nombre, pour plaire au plus grand nombre. Par ailleurs, écouter et s'inspirer des retours clients révèle un enjeu majeur pour votre entreprise : l'innovation. Ne vous reposez pas sur vos lauriers et cherchez toujours comment innover et offrir plus.


Attention cependant à ne pas vouloir faire trop, trop vite. Ne vous brûlez pas les ailes en voulant allez trop vite, trop fort. Accepter de prendre le temps. La réflexion est une phase importante qui se révèlera payante par la suite. Méfiez vous donc des développements soudains, trop rapides.

Enfin, une autre erreur à éviter est d'essayer de faire concurrence en se basant uniquement sur le prix de vos produits et services. N'ayez pas peur de proposer un prix un peu plus élevé que vos concurrents. S'il est justifié et raisonnable, il n'y a aucune raison que les clients se détournent de vous. Vous ne ciblerez simplement pas les mêmes groupes de clients.


Pour conclure, prenez bien en compte les astuces énoncées ici et faites les choses dans l'ordre, sans vous précipiter.


Commencez par une analyse SWOT de votre entreprise et de votre marché. Vous pourrez ainsi découvrir vos faiblesses et vos forces mais aussi les menaces et les opportunités offertes par le marché dans lequel vous évoluez.


Par la suite, continuez sur votre lancée en créant votre plan marketing. Ce dernier doit être le plus détaillé possible afin de rendre pérenne votre stratégie marketing. Prenez en compte le maximum de paramètres et n'hésitez pas à anticiper et à concevoir des solutions alternatives en cas d'échecs. Vous gagnerez alors un temps précieux tout en vous assurant une stratégie marketing souple, durable car adaptée aux besoins de votre clientèle et au marché dans lequel vous évoluez.


Vous aurez à vous assurer de la pérennité de votre stratégie marketing sur le long terme en faisant de petits ajustements et modifications. C'est normal et nécessaire. Un stratégie optimale s'adapte au marché et requiert donc des changements minimes ou plus importants de temps en temps.

En suivant nos conseils pas à pas et en connaissant désormais les astuces et pièges dans lesquels ne pas tomber, votre stratégie marketing sera une véritable réussite.



La SADC Achigan-Montcalm : qui sommes-nous ?


La Société d'aide au développement de la collectivité Achigan-Montcalm (SADC Achigan-Montcalm) est un organisme à but non lucratif, administré par un conseil d'administration composé de 7 citoyens bénévoles. Soutenue financièrement en partie par Développement économique Canada (DÉC), elle fait partie d'un réseau comprenant plus d'une soixantaine de SADC et CAE (Centre d'aide aux entreprises) au Québec. Dans Lanaudière, on retrouve trois SADC. C'est avec la même vision de développement que nous travaillons en étroite collaboration pour instaurer des initiatives régionales.


Afin de vous aider à gérer de façon efficace votre entreprise et vous permettre d'exploiter son plein potentiel, la SADC vous offre


- une panoplie de services-conseils en gestion,


- des solutions de financement d'entreprises


- et un soutien aux projets collectifs.


Nous les avons accompagnés


Parmi les entrepreneurs que nous avons accompagnés figurent les compagnies suivantes : ExploreNaDoom, Aubaines des Laurentides, Dollar ou deux de Ste-Julienne, Solnor Environnement, Lait de poule inc., Fleuriste Fleurs d'époque, la Brasserie L'Apothicaire de St-Jacques ainsi que l'entreprise d'insertion Buffet accès emploi.